RESPONSABLE ACQUISITION DE TRAFIC

responsable traffic acquisitionMissions
Augmenter et générer du trafic sur un site. Un but ultime assez simple et direct qui cache des réalités bien plus complexes. Responsable de l’achat de mots-clés et de liens sponsorisés, spécialiste du référencement, gestionnaire des campagnes destinées à améliorer la visibilité du site dont il a la responsabilité… Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’emploi du temps du traffic manager est bien rempli. Il travaille en collaboration avec les ressources humaines, le service communication et le service informatique, le tout pour mettre en place une stratégie cohérente qui attirera les internautes. En bref, il s’agit d’un poste clé dans l’entreprise, qui se retrouve au croisement entre l’aspect humain, l’aspect technique, et l’aspect marketing du marché.

Formation
Les formations en e-commerce et marketing internet, qui peuvent mener au métier de traffic manager, ne manquent pas. Les employeurs ont tendance à préférer les Bac +5 (école de commerce, master dans le domaine du webmarketing, ou éventuellement des sciences humaines avec une spécialisation en communication…). Mais il existe aussi des Bac +3, notamment des licences professionnelles, qui permettent d’acquérir les compétences nécessaires. Quelques Bachelors s’offrent aussi les faveurs des recruteurs, à l’image de celui en e-commerce de l’ESVA.

Salaire
Selon l’étude salariale du cabinet de recrutement Page Personnel (division Digital, Marketing & Communication), les traffic managers débutants gagnaient en 2013 entre 28 000 et 30 000 euros brut par an, les confirmés entre 30 000 et 35 000 euros, et les seniors jusqu’à 45 000 euros.

Evolution
La fonction n’étant plus complètement nouvelle, il est possible d’y accéder directement en début de carrière. Toutefois, beaucoup commencent par une première expérience en e-commerce avant d’occuper ce poste. Le traffic manager, ou responsable de trafic, peut ensuite tenter de gravir les échelons en accédant au poste de responsable web ou de directeur e-commerce.

Bon à savoir
Nombre de pages vues, taux de clics, de transformation… Le quotidien du traffic manager est fait de chiffres et de tableaux. Allergiques aux mathématiques, s’abstenir !

Les développeurs attirés par le statut de freelance !

développeurs attirés par le statut de freelanceSelon une étude réalisée par la plateforme française de mise en relation de freelances Hopwork, près de 50 % des freelances inscrits sur leur propre plateforme, les métiers de l’IT sont les plus nombreux. En particulier les développeurs, qui représentent près d’un quart du secteur ! 23 % de ces développeurs sont des développeurs back-end, 18 % des développeurs Web et mobile. Leurs motivations ? L’envie de liberté et la rémunération. En effet, côté tarifs, ils peuvent varier du simple au double, tout dépend du langage de programmation. Le tarif le moins élevé concerne celui des community managers (tarif moyen de 240 euros par jour) et des développeurs PHP (327 euros en moyenne à Paris). Les tarifs des développeurs Ruby, Java et Python sont plus élevés (entre 428 et 535 euros par jour à Paris). Autres données intéressantes : les professionnels les plus recherchés par les entreprises sont les spécialistes des bases de données, principalement de MySQL. Ils représentent 37,7 % des recherches. Viennent ensuite les spécialistes d’Oracle (20 % des propositions), MongoDB, Open Source Elasticsearch et PostgreSQL. Pour trouver du travail, il vaut mieux rejoindre la région Ile-de-France, qui concentre 34 % des travailleurs indépendants, la région Rhône-Alpes ou l’axe Marseille/Aix-en Provence.

Access MBA Tour : Salon des meilleurs MBA à Paris le 26 septembre

Access MBA TourDate : samedi 26 septembre 2015
Lieu : Le Méridien Etoile, 81 Boulevard Gouvion-Saint-Cyr, 17e
Horaires : 9h30-16h00 (sur invitation)

Que vous soyez cadre ou manager entre 2 et 20 ans d’expérience, désireux d’accélérer votre carrière, ne manquez pas les meilleures écoles françaises et internationales lors de l’Access MBA Tour.

EN EXCLUSIVITÉ AU SALON :
– Plus de 50 programmes MBA et Executive MBA
– Entretiens individuels de 20 minutes avec les Directeurs d’Admission pour répondre à vos questions
– Conférences thématiques
– Sessions de conseil avec un consultant qui discutera avec vous de votre projet
– Workshops d’aide à la préparation au GMAT
– Opportunités de bourses d’études d’une valeur de plus d’1 million d’euros
– Cocktail « networking » avec les anciens diplômés

POURQUOI UN MBA ?
– 90% des entreprises interrogées ont maintenu, voire intensifié le recrutement de profils MBA en 2015 (GMAC 2014)
– Le salaire moyen après un MBA s’élève actuellement à 100 000 dollars, un chiffre prévu à la hausse par plus de la moitié des employeurs en 2015 (Financial Times 2014)
« Le MBA est le seul diplôme qui permette d’obtenir rapidement des responsabilités managériales ou de prendre un nouveau départ en changeant de poste, de secteur ou même de pays ! » explique Christophe Coutat, fondateur du Tour

PARMI LES ÉCOLES PARTICIPANTES :
HEC Paris, INSEAD, ESCP Europe, ESSEC, EDHEC, London Business School, Duke University, University of Chicago Booth, IE Business School, SDA Bocconi, Esade, Hult International Business School, Manchester Business School, IESE, University of Hong Kong, Kedge, NEOMA, École des Ponts, TELECOM École de Management, IESEG, Toulouse Business School, International School of Management, Rotterdam School of Management, ESMT, Sauder, Schulich, Babson College, Nanyang Business School, St. Johns University, National University of Singapore, McGill University…

INSCRIPTION GRATUITE ET OBLIGATOIRE SUR :
http://www.accessmba.com/paris/index.html?ui=6YIL0J1437997287

Access Masters Tour : Salon des Masters, MBA & MS

Access Masters TourVisez de nouveaux sommets !

Paris, Samedi 26 Septembre 2015
De 12h30 à 17h30
Le Méridien Etoile,

Entrée gratuite, inscription obligatoire.

Découvrez les meilleurs programmes de Masters, MBA & MS des Grandes Ecoles de Commerce françaises et internationales lors de la 13ème édition du Salon Access Masters à Paris le Samedi 26 Septembre 2015 !

Les moments forts du salon :

– Entretiens individuels avec les Directeurs d’Admission des meilleures Business Schools
– Masters Spécialisés en Finance, Marketing, Management, Relations Internationales
– Discutez de votre projet Masters avec un consultant
– Conférences interactives et Workshops Thématiques
– Bourses d’études et solutions de financement
– A gagner : la visite du campus de votre choix !

Le salon s’adresse aux titulaires de Bac+3 (Licence ou équivalent) à Bac +4/5 et jeunes diplômés, toutes filières, qui souhaitent se spécialiser dans un domaine précis, acquérir une double compétence, bénéficier de la notoriété et du réseau des écoles, faciliter leur mobilité internationale, optimiser leur salaire à l’embauche, ou encore faire la différence face aux recruteurs.

Les écoles participantes à l’Access Masters Tour figurent parmi les plus renommées, et proviennent des quatre coins du monde, EDHEC Business School, Hult International Business School, ESADE Business School, Grenoble Ecole de Management, NEOMA Business School, Vlerick Business School, Durham University Business School, Cass Business School, IE Business School, Babson College, Henley Business School, Rotterdam School of Management, Toulouse Business School… et bien d’autres.

Inscrivez-vous dès maintenant pour recevoir votre invitation gratuite et horaire d’arrivée sur www.accessmasterstour.com

http://www.accessmasterstour.com/paris/index.html?ui=9!YI6T1437995202
Seuls les candidats préinscrits peuvent obtenir des RDV avec les écoles.

Freelance : 3 arguments pour convaincre vos clients

3 arguments pour convaincre vos clients

Vous exercez votre activité informatique en freelance. A ce titre, vous cherchez toujours de nouvelles missions. Voici comment valoriser votre statut pour séduire vos futurs clients !

Des avantages économiques Une entreprise qui embauche un salarié doit payer 20 % de charges en moyenne. Recruter un freelance permet à l’employeur de se délester de ces charges : un avantage financier certain, surtout en période de vaches maigres ! L’entreprise n’aura à payer “que” la facture que vous lui présenterez, après avoir établi un devis ou une estimation des coûts, que ce soit à l’heure, à la journée ou à la mission. Autre argument économique intéressant à faire valoir pour l’entreprise : la suppression de la gestion des risques sociaux liés aux inter-contrats, dans un contexte de body shopping (recrutement à court terme) de plus en plus répandu. Une certaine polyvalence Rares sont les freelance débutant dans leur domaine ! Avant de devenir freelance vous avez probablement acquis une certaine expérience professionnelle. En effet, si différents profils technos sont aujourd’hui tentés par le freelance, on compte de nombreux seniors (consultants fonctionnels SAP, CRM ou décisionnels, chefs de projet…). N’oubliez pas de mentionner sur votre site Internet ou votre profil – en plus de vos clients importants actuels – les entreprises pour lesquelles vous avez travaillé en tant que salarié. Cela rassurera vos interlocuteurs. En outre, les missions que vous effectuez comme travailleur indépendant sont souvent assez différentes, à moins de vous spécialiser dès le début. Une polyvalence et un savoir-faire qui vous permettent de résoudre de nombreuses problématiques au sein d’une même société cliente. Là encore, vous marquez des points ! Une souplesse à toute épreuve Entre vous et vos clients n’existe qu’un simple contrat de mission, pas de CDI, même si certaines missions en informatique peuvent durer plusieurs années ! Il est va de même en termes de hiérarchie : il n’y en a pas entre vous et l’entreprise cliente. Vous agissez en tant qu’entrepreneur, l’entreprise en tant que donneur d’ordre et c’est tout. Ces deux points confèrent à votre activité de freelance plusieurs atouts. Vous êtes flexible pour l’entreprise qui vous emploie temporairement, ce qui signifie disponible à toute heure (raisonnablement et dans la limite de vos possibilités). Par ailleurs, vous pouvez vous permettre de jouer la carte de l’objectivité et de l’honnêteté sans avoir peur (là aussi, dans les limites du raisonnable !). Un regard neuf et extérieur à l’entreprise qui permet de la faire avancer parfois à pas de géant !