5 choses à bannir de votre CV

Access Masters - Entretien

Choisir quelles infos mettre sur son CV n’est jamais facile. Quel sera le petit “truc” qui retiendra l’attention du recruteur ? La mise en page aura-t-elle un impact sur sa décision ? Vous pensez peut-être qu’il est plus sûr d’en mettre le plus possible, mais si votre CV est plein d’informations inutiles, il pourrait terminer directement à la corbeille.

Voici 5 choses que vous devriez envisager de retirer de votre CV :

1. Un objectif de carrière : Les objectifs de carrière, qui commence généralement par « je cherche un poste qui… », sont dépassés depuis longtemps. Les employeurs ne lisent pas votre CV pour savoir ce que vous recherchez dans un emploi, mais pour savoir pourquoi ils devraient vous embaucher. Si vous tenez à mettre une phrase d’accroche, choisissez plutôt un résumé personnel, une synthèse de votre elevator pitch. Elle doit exposer vos principales compétences et les réussites qui valent la peine d’être mises en avant.

2. Des références : Inclure une liste de références ou la phrase “Références disponibles sur demande” est inutile, car il va sans dire que vous avez des références, si un employeur souhaite y avoir accès. Au lieu de gaspiller de la place, créez un document à part listant vos références et leurs coordonnées, et soyez prêt à l’envoyer par e-mail ou à le remettre en main propre à l’employeur au besoin.

3. Des informations datées ou non pertinentes : Un bon CV repose sur la qualité, pas sur la quantité. Les recruteurs n’ont pas le temps de lire trois pages d’une succession de postes allant jusqu’à votre expérience de baby-sitter au lycée. Envisagez de supprimer les expériences remontant à plus de dix ans, surtout si elles ne sont pas cohérentes avec le poste que vous visez aujourd’hui. Concentrez-vous plutôt sur l’expérience et les formations qui prouvent que vous correspondez aux besoins de l’entreprise et que vous vous tenez au courant des dernières évolutions tant en matière de compétences que de technologie.

4. Des détails physiques : La photo n’est pas obligatoire, sauf si vous postulez en tant que mannequin ou pour une autre fonction où l’apparence est importante. Les employeurs ne sont pas censés accorder d’importance à votre apparence – c’est même légalement interdit. Ils veulent juste savoir si vous pouvez occuper le poste. Même remarque en ce qui concerne toute description personnelle, sur votre taille, votre poids, votre origine ou votre âge par exemple.

5. Des mensonges : Cela doit paraître évident, mais les imprécisions ou exagérations sur les formations et expériences doivent être bannies du CV. Outre le fait que vous pourriez vite être repéré si l’employeur fait des recherches, contacte vos références, ou vous suit sur les réseaux sociaux, pourquoi voudriez-vous décrocher un poste auquel vous ne seriez pas réellement préparé ? Si vous ne savez pas ce que vous faites, vous serez vite démasqué, et vous vous retrouverez de nouveau sans emploi, tout en ayant coupé d’importants ponts.